Caritas-Jura, Département Consultation et Soutien, Secteur Couple et Familles

375.jpeg

Caritas Jura place la dignité humaine au coeur de son action et se donne la mission suivante : "être attentive à toute détresse, l'accueillir, la dénoncer et tout faire pour la supprimer, dans la solidarité et la co-responsabilité".

 

Caritas Jura touche les personnes en situations difficiles quasiment tout au long de leur parcours de vie. De la consultation sociale pour familles endettées à l'accompagnement des personnes en fin de vie, en passant par la réinsertion sociale et professionnelle, Caritas Jura et sa quarantaine de collaborateurs gère des dizaines de projets, avec l'aide de plus de 250 bénévoles.

 

Complémentaire aux services de l'Etat dans certains secteurs, Caritas Jura est également mandaté dans d'autres domaines, à l'image de l'endettement ou du Chèque Emploi. Dans le détail, Caritas Jura se base sur trois piliers que sont le Département Consultation et Soutien (DCS), le Département Insertion et Propul's (DI) et le Département Action Communautaire (DAC).

 

- Le Département Consultation et Soutien conseille toute famille, couple ou personne seule en difficulté ou endettée et conduit différents projets d'action sociale. Un secteur juridique pour migrants complète l'offre de prestations du Département.

 

- Le Département Insertion gère Propul's qui vise l'insertion sociale et professionnelle des personnes en recherche d'emploi à travers des activités de production. Ce qui permet d'évaluer et de mettre en place un projet de réinsertion spécifique pour chacun. Un certain nombre de rentiers AI travaillent également à Propul's à l'année. Le DI gère également la déchetterie Le Tritout.

 

- LARC est la partie la plus visible du Département Action Communautaire, qui anime également de nombreux projets, soutenu par un réseau important de bénévoles. Des ateliers participatifs sont élaborés depuis une année. Des lieux d'accueil et de rencontre accessibles à tous sont également mis à disposition. Certains lieux proposent même des activités (théâtre, discussions, jeux, bricolage, etc) qui s'adaptent à la situation de chacun.

 

Autour de ces trois axes qui font la colonne vertébrale de l'institution, de nombreux autres projets sont venus se greffer et sont même devenus essentiels pour certains, commela vente. Plusieurs enseignes commercialisent en effet des articles de qualité à bas prix. La formation et l'encadrement de bénévoles sont également des aspects conséquents.

 

Population :

 

Qui peut faire appel à la médiation familiale ?

  • Les couples en cours de séparation/divorce/dissolution de partenariat (organisation concernant les enfants, le domicile, les questions financières,  la communication, etc.)
  • Les parents en conflit autour d’un droit de visite.
  • La médiation est particulièrement indiquée si les personnes doivent continuer à se côtoyer (par exemple : maintien du duo parental après une séparation). Dans ce contexte, une attention particulière est portée aux conséquences relationnelles et émotionnelles de la séparation, aux besoins des enfants et à l’articulation avec le contexte juridique.
  • Les membres d’une même famille orientés vers une médiation pénale (dans le cadre du droit pénal des mineurs). 
  • Les familles en conflit autour d’une  succession, en conflits intergénérationnels, les familles recomposées.
  • La médiation familiale peut être recommandée par une autorité civile (juges civils, APEA). 
  • Les couples ou familles peuvent être orientés vers la médiation par d’autres professionnels du réseau psycho-social, proposant ainsi une alternative ou une approche complémentaire à la voie judiciaire.

Les contre-indications 

Les éventuelles contre-indications (relation asymétrique et relation d’emprise, troubles psychiatriques importants, etc.) font l’objet d’une évaluation lors des premiers contacts. La médiatrice se réserve le droit de mettre fin au processus.

 

Prestations : 

 

Pour la partie francophone du Canton de Berne, Caritas Jura propose les prestations suivantes :

 

Médiation familiale

 

Qu’est-ce que la médiation familiale ?

La médiation familiale est  un mode de prévention et de résolution des conflits basé sur la coopération et la participation volontaire. Avec l’aide du médiateur, les personnes sont amenées à discuter et négocier entre elles pour trouver elles-mêmes une ou des solutions librement consenties.  Caritas Jura est membre de l’ASM (Association Suisse pour la médiation www.mediation-svm.ch) dont nous respectons le code éthique.

Que fait le médiateur/ la médiatrice  familial/e ?

Le rôle du médiateur est de garantir un cadre de sécurité et de respect mutuel, dans lequel chacune des personnes concernées peut s’exprimer et être entendue dans son point de vue, ses besoins et son ressenti.  

Le médiateur  s’engage à respecter des règles déontologiques exigeantes, notamment la nécessité d’agir en tiers neutre, impartial et indépendant, sans pouvoir de décision

Il est particulièrement attentif au respect de la confidentialité des discussions. Les parties s’engagent également à la confidentialité, mais peuvent décider de ce qui sera transmis à l’extérieur (notamment les accords éventuels au juge).

Le médiateur n’est ni juge, ni conseiller conjugal, ni thérapeute, ni  avocat. Son rôle est complémentaire

Qui est la médiatrice ?

La médiatrice engagée à Caritas est au bénéfice d’une formation reconnue et certifiée par la Fédération Suisse des Associations de Médiation  (SDM-FSM, www.swiss-mediators.org). Elle poursuit actuellement une spécialisation en médiation familiale en vue de l’obtention du DAS de spécialisation en médiation familiale.

La médiatrice de Caritas-Jura  est intégrée dans une équipe de consultation et bénéficie de divers apports multidisciplinaires. Elle collabore avec un avocat pour les questions juridiques.

Tarif

Le tarif est de : 

Fr 140.-(+ TVA)  de l’heure de médiation

Fr 120.- (+TVA) de l’heure de médiation pour les particuliers

Forfait de  Fr 150.-(+TVA)  pour la rédaction d’une convention. 

Sous certaines conditions et sur recommandation du Tribunal ou de l’APEA, les frais de médiation peuvent être pris en charge par l’Etat

Listing Details

Adresse
Temple 19, 2800, Delémont
CP:
172
Téléphone
032 421 35 80
E-mail

RECHERCHE

RECHERCHE - RÉGION

carte-p

Téléchargements Repertoire